Rechercher
  • La librerit

Venez prendre votre envol avec les oiseaux de la Librerit

Et puis tout à coup, une furieuse envie de s’échapper, de partir, de prendre de la hauteur, de voler sans plus aucune entrave…

Vous la ressentez cette envie, ce besoin vital de liberté ?
















Trois auteures suisses nous offrent cette possibilité d’envol (Pardon Germano, je reconnais ton texte magnifique, tout en finesse et discrétion, mais je pense que tu accepteras qu’ici le féminin l’emporte…)







#oiseaux

#envol

#amour

#nature










Les oiseaux d’Albertine et Germano Zullo aux éditions La Joie de Lire.


Ici l’oiseau, c’est tout un symbole.

Le tout petit va apprendre, tout en douceur, à laisser tomber sa peur puis à découvrir la liberté…

Un apprentissage plein d’amour, c’est bien connu : c’est communicatif. Et c’est ainsi que la roue de la vie va se mettre à tourner…

Les quelques mots de Germano Zullo accompagnent les illustrations dépouillées d’Albertine qui nous suggèrent l’essentiel : avec amour, on franchit tous les obstacles.









#oiseaux

#nature

#saisons














L’oiseau sur la branche d’Anne Crausaz aux Editions MeMo.


L’un après l’autre, perchés sur la même branche de pommier, les oiseaux participent au rythme des saisons.

Chaque page accueille un nouvel oiseau ; d’abord sur l’arbre nu, puis en fleurs, puis porteur de fruits. On apprend ainsi quel oiseau vit parmi nous à quelle saison. Le livre est construit tout en finesse. Dans un premier temps, c’est l’oiseau avec ses couleurs précises qui attire votre regard, mais très vite, tous les détails de l’évolution de l’arbre donnent vie à la magnifique double page que vous avez sous les yeux.

Pour ma part, je suis à l’affût : le pommier ne porte encore aucun fruit, juste quelques petits bourgeons, mais le merle noir chante déjà… Profitez-en ça ne durera pas toute l’année !









#oiseaux

#nature

#famille













Rouge-queue, quatre histoires d’oiseaux d’Anne Crausaz aux Editions MeMo.


Le rouge-queue, le rossignol, le rouge-gorge puis la perdrix des neiges sont parmi nous.

Chacun mène sa propre vie, avec les siens. Il rencontre les autres et partage avec eux habitat, nourriture ou appel du large.

Anne Crausaz nous raconte quatre petites histoires d’oiseaux dans lesquelles transparaissent des sentiments que nous-mêmes humains pourrions rencontrer. Ce rouge-gorge qui s’ennuie à mourir et pour qui, il ne se passe plus rien ici ... Ça vous rappelle quelque chose ?

Les illustrations d’Anne Crausaz sont magiques, elles sont claires, précises et aussi porteuses de nombreuses subtilités : un petit chapeau pour le Rouge-queue, un léger foulard pour Madame Rouge-queue… Je suis sûre que vous imaginez déjà la suite.







#oiseaux

#nature

#documentaire


















Ornithorama de Lisa Voisard aux Editions Helvetiq.


C'est un superbe documentaire sur les oiseaux.

Lisa nous apporte une multitude de renseignements concernant les oiseaux de nos régions.

On commence par une petite leçon de vocabulaire : vous connaissez tous le croupion bien sûr. Et bien moi, je pensais que ce mot ne concernait que le poulet… !

Puis l’on passe aux différents chapitres :

les oiseaux de bords de l’eau, des montagnes, et puis des villes.

Dans les villes, vous croisez régulièrement des moineaux, et oui, ils ne sont pas très discrets, viennent picorer vos frites, s’ébrouer dans la poussière ou se chamailler à vos pieds. Ils sont tellement habitués à l’homme, qu’ils se comportent comme lui.

Savez-vous que les petites tourterelles, sont nourries au lait par leur maman ?

Vous ne me croyez pas ? Rendez-vous page 156 !

À la fin du livre, vous saurez tout sur les migrations. Quel oiseau habite quelle région et à quelle saison.

Ce sujet vous passionne ?

Lisa vous donne toutes les astuces pour bien observer nos amis les oiseaux, porteurs de liberté…







#oiseaux

#nature

#roman














Et puis je viens de terminer un autre livre que je vous conseille vivement :

Vladivostock Circus d’Elisa Shua Dusapin aux Editions Zoé.

Je vous offre la dernière phrase, sans autre commentaire :

Tu sais, quand je pense à tous ces petits corps suspendus entre le ciel et la terre, ça me fit sourire de me dire que parmi eux, il y en a pour qui se mettre à voler, c’est d’abord tomber.

Je n'ai plus qu'à vous souhaiter une bonne lecture !

Et si certains titres vous intéresse, vous trouverez des informations complémentaires en cliquant sur les différentes images.


Véronique



12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout